Lutter efficacement contre les brûlures chimiques

Depuis plus d’un siècle le progrès, au service du confort et de l’efficacité, utilise de plus en plus de produits chimiques présents au travail comme à la maison. Selon certains critères ils provoquent des brûlures de contact, allant d’une irritation temporaire à la brûlure au troisième degré : les conséquences extrêmes entrainent la cécité ou une greffe de peau. Seule solution efficace, préconisée par la SFO (Société Française d’Ophtalmologie) développée par les Laboratoires PREVOR, DIPHOTERINE et HEXAFLUORINE, deux amphotères capables d’absorber et de neutraliser tout produit chimique en moins d’une minute. Explication.

Des risques de brûlure chimique dans la vie privée comme en milieu professionnel
Les produits chimiques font désormais partis de notre quotidien, omniprésents dans notre vie pour des gains de temps et d’efficacité. A la maison : chlore pour la piscine, diluant pour les ongles, eau de javel pour le linge. Au travail : acides de toutes sortes, décapants, dissolvants, nettoyants, lubrifiants, … Un seul point commun entre ses produits : leur pouvoir irritant ou corrosif – selon leur pH et leur concentration – et l’action destructrice sur la peau et les yeux.

La dangerosité des produits chimiques
Quatre critères influencent la gravité de la brûlure chimique :

  • Le type de produit
  • Sa concentration
  • Sa chaleur au moment du contact
  • Le temps de contact entre le produit chimique et la peau / les yeux
  • Par élimination le seul critère sur lequel agir est celui du temps de contact.

Conséquence d’une brûlure chimique
Les brûlures chimiques comportent trois niveaux comme pour la brûlure thermique. `

  • Au premier degré se forme une irritation avec une sensation de brûlure. Des rougeurs et des cloques apparaissent sur la peau ou une sensation désagréable de sable avec larmoiement abondant pour les yeux. La guérison a lieu après plusieurs jours, la victime ne conserve pas de séquelle.
  • Au second degré, la brûlure chimique est plus profonde et touche les tissus intermédiaires de la peau et des yeux. Les conséquences sont des cicatrices qui mettent plusieurs mois à guérir. Avec des conséquences inesthétiques pour la peau mais malheureusement fonctionnelles pour l’œil qui perd en acuité visuelle.
  • Au dernier stade, la brûlure du troisième degré qui touche les couches profondes des tissus. Les conséquences sont sans appel : greffe de la peau ou cécité irréversible !

Eau secours ! Les limites d’action
En cas de projection chimique les instances officielles recommandent un lavage à l’eau pendant 15 minutes. On parle plus précisément de dilution par action mécanique. Le pH acide ou basique revient dans sa zone non dangereuse de 7 qui est celle de notre corps. Malheureusement le temps de dilution peut s’avérer trop important selon le type de produit chimique, dont certains engendrent une brûlure du troisième degré en moins de 4 min pour la peau et moins de 1m30 pour les yeux !

DIPHOTERINE – HEXAFLUORINE, seules alternatives efficaces
Fort de son expérience, les laboratoires PREVOR ont mis au point deux amphotères multi-sites capables d’absorber et de neutraliser tout corrosif ou irritant parmi les 6 familles de produits chimiques : Bases, Acides, Réducteurs, Chélateurs, Oxydants et Solvants. Contrairement à l’eau qui agit de manière mécanique et par dilution, DIPHOTERINE ET HEXAFLUORINE agissent en absorbant et neutralisant les agents chimiques. Ce qui génère une action antalgique immédiate réconfortante pour les brûlés et appréciée des sauveteurs intervenant en situation de crise.

Des conditionnements adaptés aux besoins.
PREVOR a développé différents conditionnements nomades ou faciles à déplacer pour s’adapter au plus juste aux besoins des potentiels utilisateurs : de la douche de sécurité au rince-œil en passant par l’aérosol et les coffrets multi-produits, plus d’excuse pour s’équiper et se protéger en cas de brûlure chimique !
Là où une douche de sécurité demande un budget d’installation et de fonctionnement (entretien périodique, essai, maintenance), DIPHOTERINE ET HEXAFLUORINE apparaissent comme la solution la plus adaptée en terme :

  • D’efficacité  à utiliser dans la minute (sauf LIS), DIPHOTERINE et HEXAFLUORINE sont garant du résultat
  • De confort  pas de ruissellement mécanique durant 15min sous une eau à température de réseau pouvant provoquer une hypothermie
  • De cout  budget maitrisé par le choix du conditionnement le plus adapté
  • De logistique  les soins au plus proche des besoins
  • De suivi  la date de péremption et le système de plombage garantissent l’efficacité des produits PREVOR et facilite leur renouvellement.

Conclusion : les deux solutions efficaces contre les brûlures chimiques
DIPHOTERINE et HEXAFLUORINE des laboratoires PREVOR sont deux solutions réellement efficaces pour lutter contre les brûlures chimiques : là où l’eau nécessite plusieurs minutes pour diluer un produit chimique, ces 2 produits absorbent et neutralisent l’agent chimique en un temps réduit évitant de graves séquelles. L’absorption des produits chimiques par DIPHOTERINE ou HEXAFLUORINE enraye la propagation des toxiques dans le corps et l’action de neutralisation procure un effet antalgique qui permet de soigner la victime plus sereinement. Le protocole d’utilisation sous la minute garanti le résultat, conformément au code du travail.

Recent Posts